Activités

Signaler: les membres de la RIWA-Meuse effectuent en permanence, à leurs points de prélèvement, des analyses détaillées de la qualité des eaux de la Meuse. En fonction de ces analyses, la RIWA-Meuse signale les substances dont les teneurs dépassent les normes légales ou les valeurs cibles fixées dans le mémorandum relatif à la protection des cours d'eau européens (valeurs cibles ERM), ainsi que les nouvelles substances détectées dans les eaux de la Meuse. Nous estimons qu'une pollution constitue un risque pour la production d'eau potable si la concentration de l'agent polluant dépasse à plusieurs reprises les normes ou la valeur cible ERM à différents points de prélèvements pendant plusieurs années au cours d'une période de 5 ans.

Informer: chaque année, la RIWA-Meuse établit un rapport sur la qualité des eaux de la Meuse. Elle y accorde une attention particulière aux substances à risque pour la production d'eau potable. En outre, nous publions avec la RIWA-Rhin un bulletin d'information sur des sujets d'actualité. Notre site internet contient également des données relatives à la qualité de l'eau, des rapports et des sujets d'actualité. La RIWA-Meuse s’adresse à cet égard surtout aux médias, aux autorités nationales, régionales et communales, aux institutions européennes, aux commissions internationales, à l’industrie et au secteur agricole.

Défendre des intérêts: afin d'améliorer la qualité des eaux de la Meuse du point de vue de l'importance accordée à l'approvisionnement en eau potable, nous nous tournons vers les autorités et les associations de producteurs et de consommateurs du secteur. A cet égard, nous misons sur une réduction des émissions de substances indésirables, qui peut être effective via la législation et la réglementation (normalisation), ainsi que l'autorisation et l'utilisation de substances. Au sein de la Commission Internationale de la Meuse (CIM), nous demandons aux autorités nationales et régionales qu'elles soient attentives aux questions importantes en matière d'eau potable en se basant sur le Traité de la Meuse et la directive-cadre sur l'eau. Nous nous concertons également avec ces autorités nationales et régionales sur d'autres thèmes propres aux intérêts en matière d'eau potable, tels que la législation et la réglementation relatives à l'autorisation et l'utilisation de substances. Avec les services gestionnaires des eaux, nous discutons de plans nationaux ou régionaux relatifs à la qualité de l'eau.