Bulletin d'information

23.07.2012

Stagnation de l'amélioration de la qualité des eaux de la Meuse

Categorie: Nouvelles

L'amélioration de la qualité des eaux de la Meuse ne semble pas se poursuivre. C'est ce qui ressort du rapport annuel "La qualité des eaux de la Meuse en 2011" (1) de la RIWA-Meuse, l'association des sociétés qui utilisent les eaux de la Meuse comme source d'approvisionnement pour la production d'eau potable.



En 2011, les valeurs cibles fixées dans le Mémorandum sur le Danube, la Meuse et le Rhin (2) (en abrégé, valeurs cibles DMR) ont été dépassées plus souvent qu'en 2009 et 2010, alors que de 2007 à 2009, on avait observé une légère baisse du nombre de dépassements. Cette augmentation est surtout due à des produits de contraste utilisés en radiologie, à quelques médicaments (carbamazépine, métroprolol, sotalol, ibuprofène, metformine), à quelques produits industriels et de consommation (EDTA, urotropine et fluorures), au glyphosate et à l'AMPA. Les teneurs en produits phytopharmaceutiques sont toujours supérieures à la norme en matière d'eau potable; aucune nouvelle amélioration n'a été constatée après 2007 (stagnation).


Les causes sont doubles. D'une part, différents secteurs d'activités rejettent encore toujours des substances qui entraînent des dépassements des valeurs cibles. D'autre part, l'année 2011 a été relativement chaude et sèche, avec un débit de la Meuse assez faible. De ce fait, les pollutions ont été moins diluées qu'en moyenne.


Les dépassements de valeurs cibles DMR par des teneurs trop élevées en résidus médicamenteux, en produits de contraste utilisés en radiologie et en perturbateurs hormonaux prouvent qu'il est nécessaire de continuer à insister auprès des autorités afin que des mesures soient prises. Il s'agit de substances pour lesquelles il n'existe actuellement aucune norme en matière d'eaux superficielles. Grâce aux techniques de traitement utilisées, l'eau potable distribuée est encore toujours sûre et fiable.


Le nombre de dépassements de la norme par des produits phytopharmaceutiques requiert également d'attirer l'attention de toutes les parties concernées sur la nécessité d'apporter des améliorations dans les applications de ces produits. Pour les produits industriels et de consommation, il convient de mettre l'accent sur les pollutions spécifiques.


D'après les prévisions, les changements climatiques entraîneront davantage de faibles débits de la Meuse, comme ceux enregistrés en 2011, ou même de plus faibles encore. Si on ne réduit pas assez les émissions, nous pouvons nous attendre à une détérioration de la qualité des eaux de la Meuse au cours d'années similaires à celle de 2011.


  1. (1)   Le rapport complet peut être téléchargé depuis l'adresse suivante: http://www.riwa-maas.org/uploads/tx_deriwa/Rapport_annuel_2011__qualité_de_l_eau_.pdf 
  1. (2)   Le Mémorandum sur le Danube, la Meuse et le Rhin a été établi par les associations faîtières des sociétés de distribution d'eau situées dans le district hydrographique de chacun de ces trois fleuves. Il définit les objectifs et valeurs cibles en ce qui concerne la qualité des eaux de rivières utilisées comme source d'approvisionnement pour la production eau potable. Le mémorandum peut être téléchargé depuis cette adresse: http://www.riwa-maas.org/uploads/tx_deriwa/Donau-Maas-Rijnmemorandum_03.pdf



Delen |